Réunion de travail chez EKIDOM

Réunion de travail chez EKIDOM

Jacques Savatier a rencontré le président, la directrice général et le directeur général adjoint finances d’Ekidom

La politique de logement du gouvernement qui mobilise au total près de 40 milliards d’euros dont plus de 18 pour les APL s’inscrit dans la recherche d’une meilleure utilisation de l’argent public. On constate le lien inflationniste entre l’aide de l’état et la hausse constante du prix des locations.

Jacques Savatier a rencontré au siège d’Ekidom, le président, Monsieur Daniel Hofnung, la directrice générale, Madame Stéphanie Bonnet et le directeur général adjoint finances, Monsieur Guillaume Cicero.

Les alertes naturelles du bailleur social au regard de la baisse de 5€ du montant de l’APL ont été entendues par le député qui a souhaité conduire la suite de l’entretien vers des solutions opérationnelles. Il a été émis de la part des dirigeants d’Ekidom une suggestion pour une meilleure adéquation entre le montant du loyer, la nature du logement et les ressources des locataires. Dans ce cadre la diminution de l’APL n’aurait aucune conséquence financière pour le bailleur social et le locataire permettant par ailleurs une véritable mixité sociale. Jacques Savatier qui, en sa qualité de membre de la Commission de Surveillance de la CDC, préside le Comité du Fonds d’Epargne (85% du financement du logement social) a proposé de faire examiner cette idée au niveau national.

vulputate, felis Aenean leo. ut eleifend massa quis id